« Symmetry »- Karmarama feat. Mark Brenner

 » SYMMETRY « 

Karmarama featuring Mark Brenner

Par Philippe Desmond

Mardi 5 mai 2020

IMG_1874

Qui ne connaît pas Mark Brenner ? Mais lequel ? Le musicien du Mark Brenner band qui fait danser les foules sur des reprises de pop, des Beatles aux tubes actuels mais toujours bien choisis ? Celui de Karmarama, sa formation aux accents musicaux venus droit de l’Inde qu’il aime tant ? L’être humain qu’il est, au plus intime de lui même ?

Un tel album nous donne des pistes. Dans la musique on retrouve ses influences, cette pop music de qualité voyageant de Liverpool à New-Dehli, suivez mon regard, enrichie de ses apprentissages avec le maître musicien indien Parimal Sadaphal et des techniques électros actuelles. Dans les paroles de ses chansons apparaît un être sensible, très sensible, loin du plaisantin qu’il peut être dans les soirées qu’il anime si gaiement. Toujours ce questionnement permanent sur son passé, son présent, ses amours, sa place dans le monde.

On sent ainsi cet album très personnel. Déjà tel Mike Oldfield ou Stevie Wonder, il s’accapare la plupart des instruments, sitar, basse, claviers, guitares électrique et acoustique, drums, santoor, kanjira, moorsing, percussion, tanpura, la voix bien sûr et la programmation électronique ! Dans ses textes il semble nous livrer ses sentiments les plus profonds ou alors tout cela n’est que pure fiction, mais là j’ai des doutes…

Son groupe Karmarama est à géométrie variable mais certains musiciens ne peuvent en être absents comme les remarquables Shekinah Rodz à la flûte et Matthias Labbé au tabla et au ghatam (un genre de pot en terre cuite). Des invités viennent apporter leur talent comme Morgane Saunière au violoncelle, Christophe Maroye à la guitare et Régis Lahontâa au bugle ou à la trompette.

Un très bel album

L’album s’ouvre sur «No place to be a woman »  un hymne aux femmes et à la protection qu’on leur doit Il nous parle de ces mères, ces filles maltraitées, ces hommes violents, et les autres, complices par leur silence. Le clip video de ce titre, en partie tourné en Inde, est une pure merveille d ‘émotion. Mark a des dons de mélodistes et sait nous fabriquer des chansons qui restent en tête.

Le second titre me rappelait quelque chose, c’est en effet la reprise très arrangée de « Cloudbusting » de Kate Bush où les violoncelles laissent la place à des harmonies électros sur une rythmique à la Moroder des plus plaisantes ; Mark aime faire danser les foules, on le sait.

Citons le morceau titre « Symmetry » ses beaux arrangements de sitar et de flûte, ses pulsations de tabla pour habiller des textes sensibles , puis « Stary dogs of Dehli » ces chiens errants que Mark a croisés là-bas, un habile instrumental délibérément house, la trompette jazz, légère, contrastant avec le beat omniprésent au son des rues de la grande ville.

Voilà « Anyone » commençant et finissant par une jolie comptine, chantée par les enfants du collège Henri Dheurle de la Teste de Buch. Un refrain qui colle à la tête.

Je vous laisse découvrir la suite, il y a 11 titres, 5 sur la face A et six sur la face B. Et oui Mark a pris le parti de faire un vinyle, un 33 tours comme on disait avant ; plaisir du son, plaisir de la grande pochette jamais égalé.

Bel exemple de synthèse entre les différents courants que Mark aime, produisant une musique personnelle qui je l’espère sera diffusée un maximum. Il serait temps qu’un large public s’intéresse à cet artiste tombé amoureux de la France il y a près de 25 ans et qui en aura bientôt le passeport. Le Brexit il a choisi lui de le vivre chez nous.

Alors en ces temps plus que difficiles pour les musiciens, si vous aimez Mark sa musique, sa belle personne, soyez solidaires commandez son album autoproduit, ne vous contentez pas de l’écouter en streaming.

https://www.mark-brenner.com/fr/record-store

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s